Volkswagen Coccinelle

Pneus Collection Volkswagen Coccinelle

 

Pneus recommandés pour Volkswagen Coccinelle

Pneus recommandés par Longstone pour une Volkswagen Coccinelle avant 1970.Nous recommandons en second choix le 155HR15 PIRELLI CINTURATO ™ car il est l'équipement le plus adapté pour la Volkswagen Coccinelle et est le meilleur pneu radial pour cette dimension.

Pneus recommandés par Longstone pour une Volkswagen Coccinelle après 1970.

Nous recommandons en second choix le 165SR15 Michelin XZX car il est l'équipement le plus adapté pour la Volkswagen Coccinelle et est le meilleur pneu radial pour cette dimension.

Pneus recommandés pour Volkswagen Beetle

Autres Options pour Volkswagen Beetle

A l'origine, la Coccinelle chaussait des pneus à carcasse diagonale 5.60x15. Si vous voulez mettre des pneus radiaux équivalents, les pneus 155x15 (légèrement plus petit mais qui gardent la direction légère) ou les pneus 165x15 (avec le bon diamètre mais rendant la direction plus lourde) sont les meilleurs choix.

Cliquez ici pour voir les pneus disponibles en 155x15. Nous vous conseillons les pneus PIRELLI CINTURATO ™ 155HR15 dans cette dimension.

Cliquez ici pour voir les pneus disponibles en 165x15. Nous vous conseillons les pneus Michelin XAS 165HR15.

Histoire de la Volkswagen Coccinelle

 

En 1934, Adolf Hitler recherchait une voiture populaire capable de transporter 3 enfants et 2 adultes, de voyager à une vitesse de 100 km/h sur les autoroutes récemment réalisées et qui ne coûterait pas plus cher qu'une moto. Ferdinand Porsche s'est vu attribuer la tâche de créer ce véhicule.

De nombreuses théories existent sur l'origine des dessins. Certains pensent que ce fut Hitler à dessiner en personne la voiture. D'autres, au contraire, pensent que la vraie source d'inspiration de la Coccinelle a été le dessin réalisé par Joseph Ganz en 1920. Porsche lui de son côté a repris quelques éléments déjà vu sur la Mercedes-Benz 170H qu'il avait réalisé.

La plus grande source d'inspiration pour la Coccinelle a été les voitures tchèques Tatra, en particulier la T97 dessinée par Hans Ledwinka. Ce fut d'ailleurs à cause de ces ressemblances que Tatra lui a fait un procès mais qui n'a aboutit à rien car la même année l'Allemagne envahissait la Tchécoslovaquie. Le diatribe a quand même été réouvert apès la Seconde Guerre Mondiale et Volkswagen a été obligée de payer 3 millions de Mark à Tatra. Se retrouvant en difficulté, Volkswagen n'as pas pu développer d'autres modèles de Coccinelle.

La Volkswagen Type 1 entra officiellement en production en 1947, sous le nom de KdF, abréviation de "Kraft durch Freude" qui signifie "la force à travers la joie". En anglais, le nom "Beetle" était utilisé. En allemand, "Kafer", et pour nous, c'était la Coccinelle bien sûr!

Ces voitures étaient des "petits concentrés de joie" avec des freins mécaniques à tambours (avec les premières versions actionnées par des cables), une boite de vitesse non synchronisée et pratiquement aucun type d'embellissement et aucune finition chromée.

En 1949, le logo Volkswagen fut emboutti sur les enjoliveurs et le moteur passa à 1131 cm³ arrivant à une puissance de 25 ch. Sur les modèles produits après octobre 1949, un moteur à démarrage électrique fut ajouté, un vrai luxe!

Toujours en 1949, Volkswagen a proposé deux versions Cabriolet. Sous les crayons de Josef Hebmuller, la version biplace est née, nommée 14A alors qu'une version 4 places, la Type 15 était produite en même temps à l'usine Karmann d'Osnabruck. Cette dernière connu un succès plus important et fut produite pendant 30 ans.

La 14A était une voiture élégante et séduisante mais à cause de l'incendie qui ravagea l'usine, la production a été bloquée et les créations de Hebmuller se sont faites rares. La plateforme arrière de la biplace était quasi identique au coffre à l'avant. La suppression du toit avait compromis la résistance de la voiture, mais pour remédier à ce problème, le contour du pare-brise a été rendu plus solide et des doubles traverses avec des sections en Z sous le plancher ont été rajoutées. Jusqu'en 1953, dernière année de production, seuls 696 examplaires Hebmuller furent créés.

A une époque où l'aspect pratique passé avant le style, le Cabriolet 4 places de Karmann était un Roi. La marque Karmann a une longue histoire dans la conception et la réalisation de voitures, crée en 1901, elle connaissait parfaitement la production à la chaine, les avantages et les caractéristiques des divers types de métaux.

Dans les années 1950, la Coccinelle fut soumise à plusieurs améliorations intérieures et extérieures. En 1951, les accoudoirs furent ajoutés (supprimés quelques mois plus tard). En 1952, les vitesses de la seconde à la quatrième ont été synchronisées et les freins mécaniques à cables ont été remplacés par des freins hydrauliques. Le tableau de bord a été repensé avec l'ajout d'une boite à gants. En 1955, les pare-chocs furent améliorés, des clignotants électriques furent installés ainsi qu'un deuxième pot d'échappement. Les sièges avant ont été agrandis et ils étaient règlables avec trois positions de sièges.

En 1956, Volkswagen a adopté les pneus tubeless, sans chambre à air. A la fin de cette année-là, les rétroviseurs latéraux deviennent de série sur tous les modèles de Coccinelle.

En 1957, la taille du pare-brise avant à augmenter de 17% et celui de l'arrière de 95%, perdant l'originalité de sa forme "ovale". Un nouveau tableau de bord, un rétroviseur intérieur, la radio et des hauts-parleurs sont apparus. Les clignotants électriques à cette époque s'éteignaient automatiquement.

Jusqu'à présent, pour pour déclencher une accélération une pédale à rouleau était utilisée. Cette année-là, la pédale d'accélérateur la remplaça.

En 1958, des jantes couleur ivoire furent proposées.

En 1960, un moteur 34 ch fut réalisé, la vitesse est passée de 119 km/h à 140 km/h. Des essuie-glaces ont été installés et les clignotants à l'avant ont changé de couleur, passant du blanc à l'orange.

Une jauge à carburant a été ajoutée en juillet 1961.

En 1963, les revêtements des sièges sont passés de la laine au synthétique. Le logo VW de l'enjoliveur n'était plus verni. La sécurité du véhicule fut améliorée en amplifiant les clignotants.

En 1964, de légers changements ont été réalisés, les vitres ont été agrandies. En 1965, l'essieu avant fut modifié. A la longue liste des améliorations réalisées vint s'ajouter le nouveau conduit de dégivrage au centre du tableau de bord.

En 1971, parallèlement à la production d'une Coccinelle "standard", le modèle de la "Super" Coccinelle a été lancée, produite entre 1971 et 1979 (le modèle 1302 de 1971 à 1972 et 1303 après 1973), caractérisé par des suspensions avants MacPherson qui nécessitaient un avant plus bombé. Cette modification permettait d'avoir un meilleur rayon de braquage et un "bec" plus allongé avec la roue de secours positionée horizontalement, ce qui laissait deux fois plus de place pour les bagages dans le coffre à l'avant. La pression de l'air du pneu de secours était utilisée pour pressuriser le bac des essuie-glaces, car aucune pompe électrique n'était prévue pour distribuer le lave-glace du pare-brise. La Coccinelle de 1972, avait une vitre arrière légèrement plus grande, des freins antérieurs plus grands et 4 bouches d'aération au dessus du coffre moteur. Les phares arrières comportaient des feux de marche arrière. Le volant à 4 rayons et la colonne de direction ont été redessinés pour garantir une meilleure résistance aux chocs en cas d'accident.

En 1973, l'introduction du pare-brise avec une surface plus aérodynamique a déplacé encore plus en avant la colonne de direction , l'éloignant ainsi des passagers. Cela a permis de respecter toutes les recommandations de sécurité imposées par le Ministère des Transports américain. Suite à ceci, un tableau de bord rembourré fut réalisé. Un système de chauffage à 2 vitesses a été ajouté, les arches des roues arrières étaient plus hautes et les phares arrières étaient plus grands. Suite aux modifications réalisées pour intégrer le chauffage, les essuie-glaces et le pare-choc incurvé, le coffre a lui aussi été modifié, rendant les coffres des Coccinelles de 1971/1972 uniques!

En 1974, les supports plats précédemment utilisés pour l'assemblage du pare-choc en acier furent remplacés par des éléments de fixation tubulaires absorbant les chocs. La colonne de direction et par conséquent le point de fixation inférieur au support furent repensés pour améliorer la maniabilité et la stabilité en cas d'éclatement d'un pneu. Ce qui rend les suports des Coccinelles d'avant 1974 impossible à échanger avec ceux des Coccinelles d'après 1974.

En 1975, pour les Coccinelles américaines, l'adoption des carburateurs à injection AFC (Air Flow Control) un système dérivant de la méthode très compliquée à injection Bosh utilisée sur la Volkswagen Type III. Au moteur à injection , un pot d'échappement et en option un pot catalytique furent ajoutés , ce dernier nécessitait un regonflage de la tôle de métal directement sous le pare-choc arrière et le distinctif double tube de sortie silencieux chromé a été remplacé par un pot d'échapement compensé qui rendait les modèles avec moteur à injection reconnaissables entre mille. D'autres changements ont été apportés sur le support et le pignon de direction par rapport au traditionnel boitier de direction à vis globique. En plus de l'ajout d'une plus grosse ampoule pour la plaque d'immatriculation sous le coffre moteur. Sur les modèles européens, les clignotants avants ont été déplacés du haut des garde-boues à la barre du pare-choc avant, parfait pour distinguer les deux styles : "Euro look" et "Cal look".

En 1976, la production de la "Super" Coccinelle et de la Coccinelle 1300 fut stoppée (seules les Coccinelles Cabriolet ont survécu jusqu'en 1979) pour être remplacée par celle de la Coccinelle "améliorée" avec un moteur de 1600 cm³, des suspensions arrières indépendantes et des freins à disque avants. La transmission "Auto Stick" fut abandonnée. A partir de 1976, les modèles Coccinelle n'ont plus subit de modifications importantes au niveau de la conception mais quelques retouches esthétiques et de nouvelles couleurs furent apportées, parmi lesquelles le modèle "Champagne Edition" jusqu'au modèle final "Epilogue Edition", noir sur noir en hommage aux premières Coccinelles produites tant d'années auparavant.

Répertorié est la gamme des voitures anciennes Volkswagen Coccinelle. Cliquez sur le modèle de votre choix pour trouver la recommandation du meilleur pneu pour votre véhicule Volkswagen Coccinelle